twitter de l'alia

Les acteurs d'Invivolim

tl_files/invivolim/images/logo-lcsn.jpg

LCSN EA 1069

Les spécialités du LCSN sont l'élaboration des molécules à activité thérapeutique ou phytosanitaire et la valorisation des agro-ressources.

Identité

Le LCSN dispose de 14 chercheurs et enseignants chercheurs, 4 techniciens associés, une quinzaine de doctorants, des stagiaires post doctoraux et des professeurs étrangers invités. C'est une structure pluridisciplinaire originale (chimistes, biochimistes, biologistes). Les multiples domaines d’intervention du LCSN se retrouvent dans les enseignements du parcours « Biologie et Chimie pour l’Environnement » de la Licence de Biologie, du Master Professionnel « procédés de valorisation des ressources agricoles et forestières » et du master recherche «Biomolécules et substances naturelles». Les doctorats sont préparés avec l'école doctorale ED 258. Enfin, le laboratoire est membre d’un GDR CNRS 3049 « médicaments photoactivables-photochimiothérapie (PHOTOMED) ».

Activités et produits

Orientées vers l'élaboration et l'évaluation biologique des substances naturelles, les méthodes de synthèse et de mise en œuvre sont essentiellement des méthodes de « chimie propre» n'utilisant pas de solvants toxiques.
Le LCSN s'attache à valoriser les substances naturelles dans deux directions essentielles:

  • Elaboration de molécules à activité thérapeutique ou phytosanitaire : Synthèse et évaluation biologique d'analogues de nucléosides et oligonucléotides en tant qu'antiviraux (anti-HI\/, anti-Herpes simplex) ; Synthèse et analyse structurale de colorants (porphyrines et analogues) vectorisables en tant que photosensibilisateurs impliqués dans la photothérapie des cancers et en bactéricidie ; Elaboration de produits prébiotiques à partir d'hydrolysats enzymatiques de polysaccharides d'origine végétale et l'évaluation biologique in vitro des molécules synthétisées. 
  • Finalité environnementale et valorisation non alimentaire des agro-ressources (agricoles ou forestières) : Modification chimique des composés polyglucidiques contenus dans des résidus agricoles (son, paille, écorces...), industriels (bois) ou ménagers (papiers, cartons...) en vue de l'obtention de matériaux plastiques biodégradables ; Elaboration de filtres à micropolluants par modification de sciures et d'écorces ; Obtention de nouveaux tensio-actifs ; Extraction de polysaccharides, détermination structurale et modification du contenu cellulosique et hémicellulosique des bois par amélioration génétique (glycobiologie végétale) ; Etude de la capacité des plantes à dépolluer les friches industrielles contaminées en polluants métalliques et/ou organiques (phytoremédiation).


Le laboratoire développe des prestations technologiques ou des partenariats avec les entreprises régionales et nationales désireuses d'utiliser ses savoir-faire analytiques ou de développer des protocoles expérimentaux originaux dans le secteur de la valorisation et la synthèse des substances naturelles sous leur aspect chimique ou biologique.

Nos références

Le LCSN est l'auteur d'environ 100 publications, 50 présentations en congrès, 20 conférences, trois brevets et une trentaine de thèses. Il a initié des collaborations nationales et internationales (Universités de Tirana, Lublin, Neuchatel, Belfast, Minnesota, Kénitra, Giessen, Mitsuama, Hull, Vilnius, Universität für Boden Kultin de Vienne, Trois rivières au Canada). Il a tissé d'importantes relations avec les organismes institutionnels (DRAF, ADEME, ANVAR, Pôle bois Limousin, laboratoire départemental ...) ou des industries (Limagrain, Aventis, L'OREAL, SILAB, SOTHYS...). Cinq entreprises en incubation sont ou ont été associées au laboratoire.


Contact

LCSN, LABORATOIRE DE CHIMIE DES SUBSTANCES NATURELLES
Vincent SOL, Professeur, Directeur du laboratoire
Université de Limoges / Faculté des Sciences et techniques / 123, Avenue Albert Thomas / 87060 Limoges
Cedex Tél. 33(0)555457475/ Fax 33(0)555457202 / vincent.sol@unilim.fr